AccueilBase documentaireSLC appelle de ses voeux la tenue d'un Grenelle de l'énergie

SLC appelle de ses voeux la tenue d'un Grenelle de l'énergie

  • Publié le 15 mars 2011
SLC
  • Nucléaire

 

A l'occasion des événements dramatiques qui frappent la population japonaise après le séisme du vendredi 11 mars, des représentants de mouvements se réclamant de l'écologie politique ont, dès le lendemain samedi matin, réclamé un débat sur le nucléaire en France.

Certains, dont Corinne Lepage le 13 sur France 2, précisent que devraient en être exclus les gens du "lobby nucléaire", ce qui veut sans doute signifier que les organismes compétents sur le sujet, les académies, les organisations non anti nucléaires, seraient de facto exclues du débat.
D'autres, comme Nicolas Hulot et Daniel Cohen-Bendit, proposent d'emblée une procédure de référendum.

Chacun décèle dans cette précipitation et cette focalisation sur un aspect de la catastrophe japonaise une exploitation politicienne des événements (pourquoi ne pas se focaliser sur le danger des villes portuaires ?).

Sauvons le Climat a toujours considéré qu'une discussion sur le nucléaire devait être menée dans le cadre d'une discussion sur le mix énergétique global, incluant toutes les filières énergétiques, renouvelables, fossiles et sobriété comprises. Nous sommes donc favorables à la tenue d'un Grenelle de l'énergie, et souhaitons y apporter notre contribution.

COMMUNIQUES

Imprimer E-mail