Extraits de "Le Grenelle de l'Environnement sur les rails"

 

 

Extrait du Figaro du 7-8 juillet 2007

Le Grenelle de l’Environnement sur les rails

Présidés par des personnalités reconnues, scientifiques, économistes, les six groupes de travail seront composes d’une quarantaine de personnalités, huit par collège (ONG, collectivités territoriales,syndicats, entreprises et État). Chacun d’entre eux se réunira deux fois, en juillet, pour identifier trois mesures emblématiques dans son domaine. Une réunion des présidents de groupe aura lieu à la fin du mois pour remettte un rapport intermédiaire au chef de l’État.La sphère politique, qui ne devait pas a priori avoir sa place,est représentée par deux sénateurs à la tête d’un groupe de travail, Les associations de défense de l’environnement sont, elles, absentes des présidences de groupes de travail, Mais elles sont présentes au sein du collège ONG. Pourtant.certaines, non invitées à ce processus de concertation, dénoncent un « Grenelle de l’environnement cadenassé »,

Hervé Nifenecker, président de Sauvons le climat, regrette qu’ « indépendamment de la Fondation Nicolas Hulot, les seules ONG parties prenantes des groupes de travail soient membres de l’Alliance pour la planète. Toutes ont signé la demande d’un quadruple moratoire sur l’EPR, sur les OGM, sur les constructions d’autoroutes et sur les incinérateurs »............

Informations supplémentaires