Le pays de Kyoto tourne le dos à Kyoto

Le pays de Kyoto tourne le dos à Kyoto

par Jacques Peter (Sauvons Le Climat)

 

Dans une interview dans le site Actu-environnement, Bernard Laponche déclare : « Associée au gaz, les ENR peuvent permettre au Japon de se passer du nucléaire. »

Qu’apprenons-nous dans ces déclarations ?

Le Japon qui produit son électricité à base de 50% de charbon a totalement remplacé le nucléaire en faisant appel au pétrole et surtout au gaz.

Sa facture énergétique s’envole et ses émissions de gaz carbonique ont augmenté de 8% depuis 2010.

Pour l’avenir, Bernard Laponche fait état d’investissements colossaux dans les ENR.

Qui sera, selon ses propres paroles,  l’associé principal, les ENR ou le gaz ?

L’expérience de l’Allemagne démontre que le gaz devient avec le charbon le principal contributeur.

Le Japon est sorti, sans retour envisageable du protocole, de Kyoto !

A la lecture de l’interview on ne peut pas ne pas être frappé par le changement de positionnement des antinucléaires. Ils prônent maintenant l’utilisation du gaz naturel, sans émotion apparente vis-à-vis des conséquences sur le réchauffement de la Planète.  Les réalités, qu’ils sont bien obligé d’admettre,  démontrent  que leur objectif central, sortir du nucléaire, est totalement contradictoire avec celui de la lutte contre le changement climatique.

 

 

  Jacques Peter membre de « Sauvons le Climat », auteur de « contenir le changement climatique, un défi pour nos petits- enfants «                    16 janvier 2014

Informations supplémentaires