Le nucléaire ne comporte-t-il pas au moins autant de dangers que les combustibles fossiles ?

 

 

La question des dangers associés à l’énergie nucléaire ne saurait être réglée dans ces quelques pages. En même temps le caractère idéologique, passionné et médiatique du débat a popularisé un certain nombre d’idées fausses et de contre-vérités colportées par les marchands de peur de tous bords (il est instructif de se poser la question de savoir à qui profitent ces angoisses, quels sont ceux qui sont d’autant plus satisfaits que le nombre de victimes de Tchernobyl est élevé).

C’est notre ambition de faire l’inventaire de ces idées fausses, au risque de l’étonnement et même de l’indignation du lecteur. Nous demandons simplement à ce dernier d’accepter de remettre en cause des idées reçues et de s’informer, dans un premier temps au moins, aux sources que nous indiquons chaque fois que nécessaire. Dans les discussions des risques d’accident majeur, y compris ceux pouvant être provoqués par des actions terroristes nous nous sommes largement inspirés du petit livre de Roland Masse "Que doit-on craindre d’un accident nucléaire" paru aux éditions du Pommier dans la collection "Les petites pommes du savoir" (disponible à la FNAC pour 4 Euros). Pour ce qui concerne les dangers autres que ceux liés au réchauffement climatique et à l’utilisation des combustibles fossiles nous nous référons surtout aux études de l’OMS.

Avant d’aborder la question des risques associés à l’énergie nucléaire il est nécessaire de faire quelques rappels sur la nature de ces risques, sur la radioactivité naturelle et sur la signification des doses considérées comme admissibles.

Pour les réponses à ces questions , consulter les autres articles de la présente rubrique "Questions/Réponses"

Informations supplémentaires