Livre : Moins de CO2 pour pas trop cher

 

Propositions pour une politique de l’énergie

Par Henri Prévot - Editions l'Harmattan,  Collection : « Intelligence stratégique et géostratégique »

 

La France peut devenir presque autonome en énergie et diviser par trois ses émissions altde CO2 sans diminuer les possibilités de transport sur route et en avion ni dépenser des fortunes.

Pour cela, elle peut fonder sa transition énergétique à égalité sur deux ressources nationales : les énergies renouvelables et l’énergie nucléaire. Si l’énergie nucléaire n’est pas refusée par principe, Henri Prévot ne voit en effet aucune raison de ne pas en tirer pleinement parti, pour le bien de la France et du monde en général. Pour éviter des dépenses inutiles, les énergies renouvelables sont essentiellement l’énergie hydraulique, la chaleur du sol et du soleil, captée par des pompes à chaleur, et la biomasse pour fournir de la chaleur et du biocarburant de seconde génération.

Les véhicules et le chauffage hybrides, utilisant indifféremment de l’électricité et une énergie fossile, garantissent la sécurité d’approvisionnement.

Pour réaliser ce programme alors que l’Etat est impécunieux, un impôt CO2 d’un type nouveau et un mode de financement, lui aussi nouveau, diminueront l’incertitude née de l’imprévisibilité du prix du pétrole et nous inciteront tous à faire les investissements utiles et pas trop coûteux.

 

 

Henri Prévot est ingénieur général des Mines, spécialiste des questions de sécurité économique et de politique de l’énergie. Il a publié Trop de pétrole ! (Seuil, 2007), primé par l’Académie des sciences morales et politiques, et Avec le nucléaire (Seuil, 2012). Il tient un site Internet consacré à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre : www.hprevot.fr.

 

Informations supplémentaires