Conséquences sanitaires des champs électromagnétiques haute fréquence - Effets des rayonnements électromagnétiques radiofréquence, cas de la téléphonie mobile

Energie et santé : les comptes-rendus de la 6ème université d'été de Sauvons le climat

 

Anne PERRIN - Présidente de la section "Rayonnements non ionisants" de la Société Française de Radioprotection -

JLIB_HTML_CLOAKING :

Conséquences sanitaires des champs électromagnétiques haute fréquence -

Effets des rayonnements électromagnétiques radiofréquence, cas de la téléphonie mobile

Présentation :


Les ondes (ou rayonnements) électromagnétiques naturelles ou artificielles sont mises à profit dans de multiples applications technologiques et font partie de notre environnement depuis le début du siècle dernier. Les communications sans fil reposent sur l’utilisation des radiofréquences (RF) situées essentiellement dans une gamme de fréquence qui va de 100 MHz à 5 GHz.
Une véritable révolution a eu lieu dans le domaine des technologies sans fil : téléphonie, Wifi, Bluetooth, étiquettes RFID… avec l’explosion de leur usage dans la vie quotidienne. En particulier, il y eu un déploiement massif des systèmes de téléphonie cellulaire de 2ième génération dits 2G (GSM1) en 1993, puis UMTS2 (3G) vers 2003, avec maintenant près de cinq milliards d’utilisateurs dans le monde (environ 73 % de la population).

Parallèlement, des incertitudes, des rumeurs et des craintes sont apparues concernant de possibles effets sur la santé, notamment quant à l’induction de cancers. Depuis une vingtaine d’années, les radiofréquences font l’objet de débats quant à l’existence ou non d’effets sanitaires en dessous des seuils d’exposition réglementaires en vigueur pour le public.
Les radiofréquences ont donc suscité un effort de recherche considérable et mondial durant cette période. C’est surtout la téléphonie mobile qui a engendré ce questionnement
du fait de sa diffusion massive, et du positionnement de l’appareil contre la tête durant les communications. L’incertitude alimente la controverse et le sujet est largement repris par la société civile et par les médias.
Dès lors, il est intéressant de considérer que parallèlement aux progrès de la technologie,
la notion de risque a évolué dans la société moderne pour de multiples raisons. La perception du risque apparait comme une variable complexe pour chaque individu. Elle ne peut être dissociée de la question de l’information, ni de celle de la confiance du public dans les expertises et les institutions.
Dans ce contexte, cette présentation sera l’occasion de faire le point sur l’état des connaissances concernant les effets des RF, sur la façon dont le risque est évalué, et sur
les normes de sécurité sanitaires en vigueur. Ce parcours conduira naturellement à envisager aussi la question d’un point de vue sociétal, tout en abordant les problématiques
liées à la place du risque dans notre société.


1/ GSM : Global System for Mobile Communications, système de deuxième génération (2G), émettant en
Europe aux fréquences de 900 MHz ou 1800 MHz.
1/ UMTS : Universal Mobile Telecommunications System, système de troisième génération (3G), émettant
dans diverses bandes de fréquences notamment 2100 MHz et 900 MHz en Europe.

Ecouter l'enregistrement audio

Voir les vidéos :

Introduction / 1ère partie / 2ème partie / 3ème partie

 

Les actes de l'université seront publiés par l'APPA dans sa revue "Pollution Atmosphérique"

 

Informations supplémentaires